La cuisine de Bige

Essais culinaires pour tenter de combler un drôle de vice... La Gourmandise !

14 août 2007

Paleron rôti et pommes au four

L'autre jour, une amie, m'a très justement fait remarquer que la cuisine des viandes était, avant tout, affaire de goûts personnels et qu'il était très difficile de faire partager une recette à base de viande parce que chacun y va de sa touche... provenant, très souvent, d'un héritage familial (et/ou maternel) !

Ces propos m'ont poussé à l'instrospection et voici ma conclusion : autant il m'a été facile de vous proposer des desserts, des gourmandises, quelquefois des légumes, qu'il ne m'est (pratiquement) pas venu à l'esprit de vous suggérer des plats de viandes alors que j'en cuisine (quasiment) tous les jours !

Pour réparer, voici un morceau oublié de boeuf (comme les légumes oubliés, vous suivez ?) : j'ai nommé le paleron.

Il s'agit d'une pièce de boeuf, situé entre l'épaule et le collier et qui a la particularité d'être entrecoupée d'un nerf. A la cuisson (longue, longue, longue... là réside le secret de son fondant...), ce nerf devient gélatineux et concourt à l'obtention d'un jus onctueux, savoureux... presque crémeux tellement il est lié !

Ce morceau est fréquemment utilisé dans le pot-au-feu, le braisé aux carottes, la daube, le hachis parmentier... Bref, des plats copieux, nourrissants et solidement ancrés dans la Grande Tradition Culinaire française...

Vous comprendrez alors aisément que la cuisson d'une telle viande ne peut être affaire de minutes... Vous devez prévoir au minimum 2 3 heures pour parvenir à un résultat honnête... Mais, à l'arrivée, quelle récompense : juste le bruit des fourchettes et couteaux (dont on pourrait presque se passer, la pièce étant si tendre !).

Paleron rôti et ses pommes au four

Paleron_r_ti

- Ingrédients pour 6 :
* 1.300 kg de paleron
* 2 échalottes émincées
* 1/2 l d'eau chaude
* Sel, poivre et romarin

* 1.200 kg de pommes de terre nouvelles
* Romarin
* Huile d'olive
* Fleur de sel de Guérande

- Réalisation :

* Dans une cocotte en fonte, faites colorer la viande sous toutes ses faces. Ajoutez les échalottes, le poivre et le romarin. Au fur et à mesure des besoins, ajoutez un peu d'eau chaude selon "l'antique technique" (qui a fait ses preuves...). Laissez mijoter à feu doux et à couvert pendant au moins 2 heures (mon plat a, quant à lui, doucement confit 3 heures...). A titre personnel, je n'ajoute le sel qu'en fin de cuisson.

* Préchauffez votre four à 230 ° c (th.7-8). Epluchez vos pommes de terre et coupez-les en tronçons. Rincez et séchez bien. Couvrez d'une feuille de papier sulfurisé votre plaque de four, déposez les pommes de terre, "pschittez" d'huile d'olive  et saupoudrez de romarin. Enfournez pour 1h/1h15. Au sortir du four, salez à la fleur de sel...

- Verdict : assorti d'une salade verte, ce plat plait forcément à tous : c'est fondant, délicat et un brin roboratif (il faut bien le confesser...) !

"pschittez" : Je me suis récemment offert cette chose qui m'est devenue indispensable ou presque :

Huile_vinaigre

Posté par Bige à 06:11 - Viandes - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Très intéressant. Cela donne envie de cuisiner le paleron. Merci

    Posté par DAFFYCO, 17 février 2016 à 08:46
  • "L'antique technique" reste ma préférée ! Je retiens ce mot ! Et je te suis aussi sur cette superbe recette de rouelle que je viens de découvrir !
    Quant au "pschitt", là, j'en apprends des choses !Il me faudra donc essayer un jour : très jolie présentation qui me donne bizarrement des envies de plage !

    Posté par Tara, 14 août 2007 à 10:36
  • Voilà tout à fait le genre de recette que j'aime...l'utilisation des morceaux "non-nobles"... comme tout autre produit...c'est beaucoup plus difficile de cuisiner des "bas morceaux" ou des aliments de tous les jours plutôt que des produits chics et chocs déjà hyper savoureux sans notre intervention...Donc...Bravo
    PS: Pour le verbe Pschitter...Je le garde parce que je pschitte souvent...

    Posté par Olivier, 14 août 2007 à 19:09
  • Tu fais bien de te lancer dans la publication des viandes ... Tu sembles avoir un réel talent en la matière, si j'en crois la belle photo !
    Bonne soirée
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), 14 août 2007 à 19:24
  • Bon ben c'est beau mais c'est pas pour moi, viande oblige...Alors ce sera juste un coucou!

    Posté par Lolotte, 15 août 2007 à 02:48
  • pschitte

    a par chez choppi ou sont ils en vente??

    Posté par raysolo, 15 août 2007 à 17:02

Poster un commentaire